Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le descriptif des épreuves

Source : http://www.education.gouv.fr/cid2619/le-diplome-national-du-brevet.html#Un_diplome_national_du_brevet_plus_complet_a_partir_de_2017

Trois épreuves

Deux épreuves écrites

La première épreuve porte sur les programmes de mathématiques (2 heures) et de sciences expérimentales et de technologie (1 heure)

  • Une thématique commune
  • Des questions identifiées pour chaque discipline
  • Un exercice de programmation informatique, en lien avec les nouveaux programmes de mathématiques et de technologie.

La deuxième épreuve porte sur les programmes de français (3h), d'histoire-géographie-enseignement moral et civique (2h)

  • Une thématique commune
  • Une première partie (3 heures) consacrée aux compétences d’analyse et de compréhension de documents et de maîtrise de différents langages
  • Une seconde partie (2 heures) dédiée à la maîtrise orthographique de la langue écrite et à la capacité de rédiger
  • Des questions identifiées pour chaque discipline
  • Une dictée et un exercice de réécriture
  • Un travail d'écriture d'invention ou de réflexion, au choix
Une épreuve orale

Une nouvelle épreuve orale de 15 minutes (5 minutes d’exposé et 10 minutes d’entretien)

  • De nouvelles compétences évaluées, adaptées aux exigences de la poursuite d'études et du monde actuel : expression orale, conduite de projet, travail en équipe, autonomie.
  • La maîtrise de la langue au cœur de cette nouvelle épreuve : la qualité de l’expression orale vaut pour la moitié des points.
  • Des collégiens impliqués : l’élève présente un projet interdisciplinaire qu’il a conduit dans le cadre des enseignements pratiques interdisciplinaires ou des parcours d’éducation artistique et culturelle, Avenir et citoyen. L'élève choisit le projet qu’il souhaite présenter ; l’évaluation du travail fait et des connaissances acquises dans le cadre du projet vaut pour la moitié des points.

 

 

Méthodologie pour les épreuves de français

Bien maîtriser la méthodologie des exercices et le montrer au correcteur est extrêmement important. Voici les méthodes que vous devez vous forcer à utiliser pour les épreuves de français.

Rappel : au brevet, le correcteur ne vous connaît pas, la seule image de vous est votre copie: soignez-la.

Une copie soignée c’est :

  • La présentation : j’indique les titres, je les souligne, le note le numéro de la question, je saute des lignes entre les questions ;
  • L’écriture : je forme bien les lettres, les accents, je n’oublie pas la ponctuation ;
  • L’orthographe : je vérifie que je recopie sans fautes les mots du texte ou de la question,  je vérifie au moins les accords grammaticaux et les terminaisons verbales.

L'explication de texte

Durée 1h - 20 points

A. Lire le texte

1. Lire le texte en entier, le paratexte (introduction et notes de vocabulaire)

2. Lire toutes les questions (elles ont souvent un enchaînement logique, cela évite de répondre à la 2 dans la 1 par exemple si les questions semblent proches)

3. Relire le texte (cela permet de repérer les éléments de réponse, éventuellement en les surlignant avec un marqueur)

B. Rédiger ses réponses

1. Je reprends les mots de la question afin de bien rédiger le début de ma réponse et d'éviter de faire un hors-sujet

2. Je donne ma réponse avec mes propres mots, en utilisant des synonymes des mots du texte afin de montrer que j'ai compris son contenu et d'éviter les répétitions ; je trouve plusieurs éléments de réponse pour donner une réponse complète et j'organise mon texte en utilisant des connecteurs logiques (conjonctions de coordination, adverbes...)

3. Je prouve chaque élément de réponse par une citation du texte que je mets entre guillemets en indiquant le numéro de la ligne.

4. J'explique en quoi la citation répond à la question posée, je développe ma réponse.

Pour les questions dans lesquelles on vous demande votre avis ("que pensez-vous..."), vous devez expliquer comment vous comprenez le texte et ce qui arrive en vous appuyant toujours sur ce que dit l'auteur, donc en citant le texte, et en donnant des arguments, des raisons de votre avis.

 

Relever et expliquer des figures de style

"relever" : recopier la figure de style choisie en entier, avec les guillemets et le numéro de ligne

ex : "Il est bavard comme une pie."

comparé outil de comparaison comparant

Expliquer une comparaison ou une métaphore

Ces deux figures reposent sur la ressemblance (=analogie) entre le comparé et le comparant ; il faut donc dire clairement quel est le point commun entre les deux, leur ressemblance, afin de mettre en évidence le sens du texte, ce que l'auteur a voulu nous faire comprendre.

"Les livres étaient alignés comme des rangées de menhirs"

forme verticale, disposition en ligne, caractère religieux

 

Dictée-réécriture

Durée 30 minutes - 10 points (5 pour chaque exercice)

La dictée

  • Lors de la première lecture du texte : posez tout pour vous concentrer sur le texte que l'on vous lit.

  • Je pense aux alinéas en début de paragraphe et à sauter des lignes

  • Lors de la dictée, pour ne pas prendre de retard, ne perdez pas de temps sur les mots dont vous n'êtes pas sûrs : écrivez-les comme vous le sentez, vous y reviendrez lors de la relecture.

  • N'oubliez pas d'écrire le nom de l'auteur et le titre de l'ouvrage à la fin de la dictée en soulignant le titre (sans faire de faute de copie)

A la fin de ces deux premières étapes, votre travail n'est pas terminé :

le plus important reste à faire : relire et corriger votre texte.

  • Lors de la relecture de la dictée par le professeur, vérifiez bien que vous n'avez pas oublié de mot, de signe de ponctuation, de majuscule ; faites une croix sous les mots dont vous n'êtes pas certain au crayon.

  • Lors de votre relecture personnelle, faites des relectures ciblées comme indiqué ci-dessous : si vous essayez de tout relire en même temps, vous oubliez la moitié des fautes, adoptez donc le système indiqué dans la première partie de la fiche. Relisez-vous tant qu'il vous reste du temps.

Les étapes de ma relecture

L'épreuve comportant la dictée et la réécriture ne dure que 30 minutes ; vous devez avoir le temps de vous relire : il n'est pas possible d'enchaîner les deux exercices sans temps de relecture pour la dictée. En gras, j'ai indiqué les relectures les plus importantes (celles qui concernent la grammaire et permettent d'éliminer les erreurs qui coûtent le plus cher).

1. Vérifiez la ponctuation et les majuscules.

2. Vérifiez les accents.

3. Vérifiez les terminaisons des verbes :

Est-ce un verbe conjugué, si oui, quel est le mode, le temps et le sujet ?

Pour les formes en é/er, est-ce un participe passé ou un infinitif ? (remplacer par vendre/vendu)

Si c'est un participe, dois-je l'accorder ? (se rappeler la règle d'accord)

4. Vérifiez les accords grammaticaux :

Cherchez les déterminants au pluriel ou au féminin et regardez si les mots qui en dépendent sont accordés (noms, adjectifs, verbes).

Vous pouvez aussi relier les mots qui s'accordent entre eux par des traits au crayon et souligner ou entourer les terminaisons, vous effacerez ces signes avant de rendre votre copie.

5. Vérifiez les homophones grammaticaux : et/est, ce/se, a/à, ces/ses/c'est...

6. Vérifiez les mots difficiles :

Cherchez des mots de la même famille que vous connaissez pour vous aider à retrouver les particularités étymologiques du mot.

Aidez-vous de leur prononciation (décomposez-les en syllabes, comme si vous appreniez à lire : la solution la plus simple est souvent la bonne).

 

La réécriture

1. Vérifiez bien que vous avez compris la consigne : quel temps ? Quels mots devez-vous transformer ?

2. Soulignez les transformations à effectuer sur le texte initial

3. Procédez à la réécriture

4. Relisez-vous en comparant mot à mot votre réécriture avec le texte initial pour éviter de faire des fautes de copie (n'oubliez pas les accents et la ponctuation)


 

La rédaction

Durée 1h - 20 points

Vous avez le choix entre deux sujets : un sujet d'imagination et un sujet de réflexion.

Attention :

Le sujet d'imagination: il ne s'agit pas d'imaginer ce que vous voulez mais de comprendre ce qui vous est demandé et de vous y plier ; le sujet est souvent en lien avec le texte étudié dans l'épreuve d'explication de texte.

Le sujet de réflexion: il s'agit de réfléchir sur une question qui vous est posée et d'organiser votre pensée selon un plan précis :

Introduction :

présenter le sujet, ce qu'il siginifie et annoncer votre plan

Développement :

Deux ou trois grandes idées pour répondre à la question posée

Chaque idée est bien expliquée puis justifiée par deux arguments ; chaque argument est illustré par un exemple précis, développé, pris dans votre expérience personnelle, l'actualité, vos connaissances historiques ou artistiques (peinture, sculpture, cinéma, littérature).

Pensez à utiliser des connecteurs logiques pour montrer l'articulation de votre pensée et relier vos idées les unes aux autres.

Conclusion:

Vous résumez les idées que vous avez développées et si possible vous terminez par une ouverture (sur quelle autre question, sur quel autre sujet votre réflexion pourrait-elle déboucher)

 

Le jour de l'épreuve

1. Choisissez rapidement le sujet qui vous inspire le plus (ne vous bloquez pas sur un type de sujet par principe)

2. Analysez le sujet :

- repérez les mots-clefs,

- faites la liste de ce qu'on attend de vous (narration, temps, vocabulaire...)

3. Faites un plan rapide pour savoir où vous allez (étapes du récit pour le sujet d'imagination avec la fin ; étapes du raisonnement avec les exemples pour le sujet de réflexion, en sachant par quelle idée vous voulez conclure)

4. Rédigez votre texte

- faites des paragraphes bien aérés (avec alinéas et sauts de lignes pour qu'ils soient bien visibles) : chaque paragraphe correspond à une étape du récit ou du raisonnement

- sautez des lignes (pour faciliter la lecture du correcteur et votre relecture) sauf si votre écriture et votre orthographes sont irréprochables

5. Relisez-vous :

- réservez une relecture ciblée pour les accords grammaticaux et une pour les terminaisons verbales

- soulignez les titres des œuvres que vous citez,

- éliminez les répétitions

N'oubliez pas que vous pouvez utiliser votre dictionnaire pour l'orthographe lexicale mais aussi en cas de doute pour une conjugaison ou pour trouver un synonyme