Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rappel : au brevet, le correcteur ne vous connaît pas, la seule image de vous est votre copie : soignez-la.

Une copie soignée c’est :

-         La présentation : j’indique les titres, je les souligne, le note le numéro de la question, je saute des lignes entre les questions ;

-         L’écriture : je forme bien les lettres, les accents, je n’oublie pas la ponctuation ;

-         L’orthographe : je vérifie que je recopie sans fautes les mots du texte ou de la question,  je vérifie au moins les accords grammaticaux et les terminaisons verbales.

 

 

Les questions

Il convient de bien lire le texte, au moins deux fois, puis l’ensemble des questions et à nouveau le texte une fois avant de répondre aux questions.

 

Méthode : Bien rédiger ses réponses

1)      Je reprends l’énoncé de la question

2)      J’explique ma réponse avec mes propres mots

3)      Je la justifie par des citations courtes du texte (mots ou expressions) que je mets entre guillemets, suivies du numéro de la ligne

4)      Pour les questions d’analyse du texte, je précise en quoi la citation répond à la question

 

Certaines questions reviennent régulièrement dans les questions du brevet ; vous les trouverez ci-dessous, classées par domaine. Les notions suivies de * font l’objet d’une fiche disponible sur ce blog.

 

La narration

a)      Le type de narrateur*

J’identifie le type de narrateur (personne qui raconte l’histoire, à ne pas confondre avec l’auteur, qui signe le livre).

Il peut être interne (un personnage de l’histoire), externe (un spectateur, un témoin) ou omniscient (il sait tout de l’action, des personnages, de leurs sentiments).

Je justifie ma réponse en m’appuyant sur le texte.

b)     Le point de vue*

c)      Les personnages : qui sont les personnages présents dans ce texte ?

Il s’agit de bien identifier les personnages (ceux qui ont un rôle dans le texte) et de laisser de côté la personne qui passe dans la rue, qui fait partie du décor.

d)     Découper un texte en parties

Il s’agit de dégager les articulations du texte, les grandes étapes ; on peut utiliser (et la question est souvent posée avant) les connecteurs logiques (adverbes de temps, …) qui se trouvent au début des paragraphes et qui servent à clarifier la progression du récit.

e)      Les temps du récit*

Il faut identifier les temps principaux (attention, toujours indiquer le mode aussi) et préciser en général leur valeur (description, répétition, action longue pour l’imparfait par exemple…).

 

Le  vocabulaire

a)      La formation d’un mot

Il faut découper le mot en différentes parties et donner le nom de ses parties : le préfixe, le radical, le suffixe ou/et la terminaison (partie variable en fonction du temps, du genre ou du nombre).

b)     Donner le sens d’un mot dans le texte (bien prendre en compte le texte)

c)      Donner un mot de la même famille : il faut trouver un mot formé sur le même radical.

d)     Relever le champ lexical de…

Je relève le vocabulaire lié à une idée, un thème, avec des guillemets et numéros de ligne

Je relève au moins 4 expressions sauf si on me précise que la question porte sur un paragraphe ou des lignes indiquées : dans ce cas, je relève tout le vocabulaire lié à cette idée dans ce passage.

e)     Donner un synonyme (mot de même nature et de sens équivalent) ou un antonyme (mot de même nature et de sens contraire) de…

 

La grammaire

a) Identifier la nature et la fonction grammaticale d’un mot, d’une expression ou d’une proposition

b) Relever dans le texte un mot ou expression ayant une fonction ou une nature précise

c) Préciser le lien logique qui réunit deux propositions ; on peut demander également de transformer deux phrases coordonnées en une principale et sa subordonnée : on remplace alors la conjonction de coordination (mais ou et donc or ni car) par une conjonction de subordination (puisque, parce que…) ou par un pronom relatif (qui, que, quoi, dont, où...).

 

Le style

a)      Les registres/niveaux de langue

-          J’identifie le registre de langue (familier, courant, soutenu)

-          Je donne un exemple de ce registre pris dans le texte,

-          J’explique en quoi l’expression choisie correspond au niveau de langue (vocabulaire, structure de la phrase)

b)     Le type d’ouvrage ou le genre littéraire (texte narratif, descriptif…roman, théâtre, poésie, autobiographie)

Attention : pour l’autobiographie, on vous pose fréquemment des questions sur l’identité du narrateur : on attend alors de vous que vous disiez que le narrateur est également le personnage principal et l’auteur)

        c) Relever, identifier et expliquer une figure de style (comparaison, métaphore, anaphore, oxymore...)

Tag(s) : #Français 3e