Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Les soeurs Brontë 

 

La lande du Yorkshire

 

 

Biographie des soeurs Brontë

 

Nées dans une fratrie de 6 enfants, filles d'un pasteur, elles perdent leur mère très tôt, d'un cancer en 1821, ainsi que deux soeur aînées (Maria et Elizabeth) qui mourront dans un pensionnat pour filles de clergymen, Cowan Bridge, à cause des conditions de vie très difficiles. Au retour du pensionnat, les enfants Brontë, élevés par leur tante maternelle Elizabeth Branwell, inventent un monde imaginaire, Angria, qui leur sert de point de départ pour l'écriture de poèmes, récits, articles, pièces de théâtre. Emily et Ann créent ensuite les pays de Gondal et Gaaldine. 

 

En 1845, la découverte par Charlotte des talents de poète d'Emily la conduit, ainsi que ses soeurs, à publier à compte d'auteur un recueil de  poésies en 1846 sous le pseudonyme masculin des frères Bell (Poems by Currer, Ellis and Acton Bell). Elles se mettent ensuite à écrire des romans qu'elles publieront en 1847 : Anne, Agnès Grey, Emily, Les Hauts de Hurlevent (Wuthering Heights), Charlotte, Jane Eyre.  Elles passeront presque toute leur vie dans le presbytère de leur père, dans le Yorkshire, à Haworth (photo du presbytère ci-dessous) 

  maison des soeurs Brontë

 

Charlotte (21 avril 1816 -  31 mars 1855).
Après la mort de ses soeurs aînées au pensionnat de Cowan Bridge (qui l'inspire pour l'établissement de Lowood dans Jane Eyre), elle devient l'aînée des quatre enfants survivants. Elle doit devenir institutrice ou préceptrice et est envoyée une nouvelle fois en pension, mais cette fois dans un établissement de qualité. L'exercice de cette profession semble avoir été difficile pour elle. En 1842, elle se rend à Bruxelles, avec sa sœur Emily, au Pensionnat Heger, dirigé par Mme Heger ; elle tombe apparemment amoureuse du mari de cette dernière, et doit rentrer chez elle au Royaume-Uni.

Son roman, Jane Eyre, publié en 1847 sous le pseudonyme de Currer Bell, fait sensation : ce récit à la première personne scandalise par sn "féminisme".

 Jane, perdue dans la lande


Après la mort de son frère Branwell puis de Emily et Anne en quelques mois, Charlotte entre en dépression. Elle lève le secret sur son identité dans le monde littéraire et publie un autre roman en 1849, Shirley puis Villette, en 1853.

A cette période, le vicaire de son père la demande en mariage. Malgré l'opposition de son père, Charlotte l'épouse en 1854 et semble heureuse. Malheureusement, sans doute enceinte, elle tombe malade et meurt le 31 mars 1855.

Son premier roman, The Professor, est publié à titre posthume en 1857.

Moins rétive aux soins, Anne ne tardera pourtant pas à mourir de la même maladie au printemps 1849.

Anne Brontë (17 janvier 1820 - 28 mai 1849)

Les poèmes d'Anne sont publiés en même temps que ceux de ses sœurs, en 1846, sous le pseudonyme d'« Acton Bell ».
A 18 ans, elle devient gouvernante dans une famille mais est remerciée au bout de deux trimestres ; elle travaille ensuite 4 ans dans la famille du révérend Robinson, qui a trois filles et un garçon. Elle meurt de maladie  quelques mois seulement après Branwell et Emily.

Moins célèbre que ses deux seurs aînées, elle est l'auteur de deux romans, Agnès Grey (1847) (l'histoire de la fille cadette d'un pasteur qui doit gagner sa vie comme gouvernante) et La Châtelaine de Wildfell Hall (The Tenant of Wildfell Hall) en  1848 (il traite de l'épouse d'un homme débauché et alcoolique et a fait scandale par l'indépendance de son héroïne et son féminisme).

 

Emily (30 juillet 1818 - 19 décembre 1848)

Elle est la cinquième enfant. Elle a écrit des poèmes mais est surtout célèbre pour son roman Les Hauts de Hurlevent (Wuthering Heights), publié en 1847 sous le pseudonyme de Ellis Bell, considéré comme un classique de la littérature anglaise.Après un premier poste d'institutrice, elle se rend à Bruxelles avec Charlotte où elle étudie le français et l'allemand et devient une excellente pianiste. De retour à Haworth, elle s'occupe du presbytère et n'a pour seuls loisirs que de longues promenades sur la lande et l'écriture.

Après la mort de son frère Branwell, qui a sombré dans l'alcoolisme et l'opiomanie suite à une déception amoureuse, Emily tombe malade (tuberculose ?) mais refuse de se soigner : elle meurt le 19 décembre 1848 et est enterrée dans le caveau familial de l'Église de St. Michael and All Angels, à Haworth.

Les soeurs Brontë et leurs oeuvres au XXe siècle.

 

Jane Eyre

Il existe plusieurs adaptations du film au cinéma et à la télévision :

 Jane Eyre au cinéma :

  • en 1934 : par Christy Cabanne, avec Virginia Bruce et  Colin Clive    ;
  • 

 
  • en 1944 : par Robert Stevenson, avec Joan Fontaine et Orson Wells, une version très sombre, avec un scénario entre autres de Aldous Huxley, et en noir et blanc ;

 

 

deux extraits : Jane à Lowood ;  Jane rencontre Rochester.

  •  en 1996 par Franco Zeffirelli, avec Charlotte Gainsbourg et Wiliiam Hurt, assez fidèle au roman ; 

 
  •  en 2011 : par Cary Fukunaga, avec Mia Wasikowska et Michael Fassbender, une très belle réalisation (lumière...) mais un film un peu lent et un Rochester trop séduisant.

 

 

Il a aussi été adapté pour la télévision :

  • en 1961 : avec Sally Ann Howes ; 
  •  en 1983 : avec Timothy Dalton ;
  •  en 1997 : avec Samantha Morton.

 

 

 

Les Hauts de Hurlevent

 

Les films

Les Hauts de Hurlevent

 

  • la version de 1939 avec Merle Obéron et Lawrence Olivier

 

La chanson de Kate Bush

Kate Bush a écrit une chanson intitulée "Wuthering Heights" en 1979 fondée sur le roman d'Emily Brontë : pour visionner le clip.

 

 

Wuthering Heights Les Haut de Hurlevent
 Traduction réalisée par Henrietta_Flusky
Out on the winding, windy moors
We'd roll and fall in green.
You had a temper like my jealousy
Too hot, too greedy.
How could you leave me,
When I needed to possess you?
I hated you. but I loved you, too.

Bad dreams in the night
You told me I was going to lose the fight,
Leave behind my wuthering, wuthering
Wuthering Heights.

Heathcliff, it's me, I’m Cathy, I've come home and I´m so cold,
let me in your window

Heathcliff, it's me, I’m Cathy, I've come home and I´m so cold,
let me in your window.

Ooh, it gets dark! It gets lonely,
On the other side from you.
I pine a lot. I find the lot
Falls through without you.
I'm coming back, love,
Cruel Heathcliff, my one dream,
My only master.

Too long I roamed in the night.
I'm coming back to his side, to put it right.
I'm coming home to wuthering, wuthering,
Wuthering Heights,

Heathcliff, it's me, I’m Cathy, I've come home and I'm so cold,
let me in your window.

Heathcliff, it's me, I’m Cathy, I've come home and I'm so cold,
let me in your window.

Ooh! Let me have it.
Let me grab your soul away.
Ooh! Let me have it.
Let me grab your soul away.
You know it's me--Cathy!

Heathcliff, it's me, I’m Cathy, I've come home and I´m so cold,
let me in your window
Heathcliff, it's me, I’m Cathy, I've come home and I´m so cold,
let me in your window.

Heathcliff, it's me, I’m Cathy, I've come home and I'm so cold.

Dehors sur les landes sinueuse et venteuses
Nous nous roulions et nous tombions dans l'herbe.
Ton tempérament était comme ma jalousie ,
Trop chaud, trop gourmand.
Comment as-tu pu m'abandonner,
Alors que je désirais te posséder?
Je te détestais, mais je t'aimais aussi.

Des mauvais rêves dans la nuit,
Vous me disiez que j'allais perdre cette lutte,
Laisser derrière moi mes Haut de Hurlevent.

Heathcliff, c'est moi, Cathy, je reviens à la maison et j'ai si froid,
Ouvre moi ta fenêtre.

Heathcliff, c'est moi, Cathy, je reviens à la maison et j'ai si froid,
Ouvre moi ta fenêtre.

Ooh, tout s'enténèbre ! La solitude m'envahit,
De l'autre côté, loin de toi.
Je souffre tant. C'est patent,
Sans toi, l'adversité s'abat sur moi.
Je reviens, mon amour,
Cruel Heathcliff, mon unique rêve,
Mon unique maître.

Trop longtemps j'ai vagué dans la nuit.
Je reviens près de lui, pour le redresser.
Je reviens aux Haut de Hurlevent.

Heathcliff, c'est moi, Cathy, je reviens à la maison et j'ai si froid,
Ouvre moi ta fenêtre.

Heathcliff, c'est moi, Cathy, je reviens à la maison et j'ai si froid,
Ouvre moi ta fenêtre.

Ooh! Laisse moi l'avoir.
Laisse moi m'emparer de ton âme.
Ooh! Laisse moi la posséder.
Laisse moi m'en saisir.
Tu sais, c'est moi, Cathy!

Heathcliff, c'est moi, Cathy, je reviens à la maison et j'ai si froid,
Ouvre moi ta fenêtre.
Heathcliff, c'est moi, Cathy, je reviens à la maison et j'ai si froid,
Ouvre moi ta fenêtre.


Heathcliff, c'est moi, Cathy, je reviens à la maison et j'ai si froid.

 

 

 

Les soeurs Brontë au cinéma :

- Dévotion, film américain de 1946, avec Ida Lupino et Olivia de Havilland.

 

 

Les soeurs Brontë, film français de 1979, réalisé par André Téchiné, avec Isabelle Adjani, Marie-France Pisier et Isabelle Huppert.